Relevés bancaires : 4 conseils avant de vous lancer dans un projet immobilier

Publié le

Vous rêvez de votre prochain achat immobilier et de nombreuses questions se posent notamment sur la préparation du dossier de financement. Présenter un dossier recevable ne s’improvise pas !

Découvrez nos 4 conseils concernant la gestion de vos relevés bancaires avant de vous lancer dans un projet immobilier !

Conseil n°1 : Gestion de vos comptes 

Vos trois derniers relevés bancaires doivent être exempts de commissions d’intervention.

Les commissions d’intervention sont des frais bancaires (facturés 8 euros), en cas d’incident de paiement. Ils sont facturés lorsque la banque doit palier à une créance dont vous n’avez pas les fonds nécessaires pour la payer. Les prélèvements ou chèques rejetés sont rédhibitoires à l’obtention d’un crédit immobilier.

Conseil n°2 : Jeux en ligne et paris en ligne

Avoir des paiements CB pour des jeux en ligne est un élément bloquant auprès d’un banquier. Ils représentent un risque majeur pour un établissement financier car ils peuvent conduire à une perte d’argent, parfois des sommes importantes, conduisant ainsi au découvert ou à des impayés.

Conseil n°3 : Montrer votre sérieux en épargnant

Savoir mettre de l’argent de côté démontre que vous savez épargner et donc gérer vos dépenses. L’épargne vous permet également de vous constituer un apport personnel, qui aujourd’hui est incontournable à l’octroi d’un crédit immobilier : il est demandé un minimum de 10 % du prix du bien pour couvrir les frais de notaire et de garantie.

Aussi en cas d’imprévus, cette réserve vous permettra de palier aux dépenses sans réaliser de crédit à la consommation.

Conseil n°4 : Le reste à vivre

Point d’étude indéniable pour un banquier. Une fois vos charges déduites, que reste-t-il ? attention aux dépenses superflues et inconsidérées. Critère d’autant plus important actuellement avec l’inflation que connaît notre pays.